21/11/2016 – Grégory Chatonsky : Hyperproduction

L’atelier introduira à la notion d’hyperproduction dans le cadre de la société numérique.

Alors que le capitalisme organiserait les affects par le consumérisme, orientant ainsi les désirs sur des objets semblables produits en grande série, l’hyperproductivisme produit des séries potentiellement illimitées d’objets dissemblables. La production à la demande, le customérisme, la générativité, le folkore digital du Web, le travail en crowdsourcing, l’apprentissage automatisé des réseaux de neurones, l’hyperstition et le néomatérialisme sont autant de machines spéculatives à produire des versions différentes. Il en va non seulement de l’organisation matérielle de la production, mais aussi de la manière dont les affects s’attachent à des objets ouvrant à l’imaginaire d’un monde saturé par une production excessive (théorie de la gelée grise). L’hyperproduction apparaît comme l’outil d’une politique accélérationniste qui excède l’innovation instrumentale et anthropologique.

Le capitalisme tardif organise la rareté en répétant le même. L’hyperproductivisme accélère en déclinant des différences, aussi infimes soient-elles. On introduira aux concepts fondamentaux de l’hyperproductivisme à partir d’exemples précis pour ensuite manier différentes technologies et méthodes artistiques permettant de lancer une production indéfinie.

5606604e5f63afa56f8b2987713105e1

Bibliographie indicative :

Benjamin. « No Useless Leniency: Tracing the Invisible Time of the Present ». Consulté le 19 mai 2014. http://leniency.blogspot.fr/2013/11/tracing-invisible-time-of-present.html.
tgpb. « Caffeinated Capitalism ». The Social Factory. Consulté le 19 mai 2014. http://thecmcisocialfactory.wordpress.com/2014/05/15/caffeinated-capitalism/.
Srnicek, Nick, et Alex Williams. Inventing the future: postcapitalism and a world without work. Brooklyn, NY: Verso Books, 2015.
Mackay, Robin, et Armen Avanessian. #Accelerate#. Falmouth, United Kingdom]; Berlin: Urbanomic Media Ltd. ; in association with Merve, 2014.
Aranda, Julieta, et Franco Berardi Bifo, éd. Are You Working Too Much? Post-Fordism, Precarity, and the Labor of Art. E-Flux Journal 4. Berlin: Sternberg, 2011.
Assange, Julian, éd. The Internet Does Not Exist. E-Flux Journal. Berlin: Sternberg Press, 2015.
Behar, Katherine, Emmy Mikelson, et Amie and Tony James Gallery. And Another Thing: Nonanthropocentrism and Art, 2016.
Berardi, Franco. And: phenomenology of the end: sensibility and connective mutation. Semiotext(e) foreign agents series. South Pasadena, CA: Semiotext(e), 2015.
Boyer, Elsa, et Catherine Malabou. Le conflit des perceptions. Collection Inventions. Paris: Éditions MF, 2015.
Bratton, Benjamin H. The stack: on software and sovereignty. Software studies. Cambridge, Massachusetts: MIT Press, 2015.
Buskirk, Martha. The Contingent Object of Contemporary Art. The MIT Press, 2005.
Cassou-Noguès, Pierre, et Norbert Wiener. Les rêves cybernétiques de Norbert Wiener. Paris: Éditions du Seuil, 2014.
Collectif. « Benjamin Bratton / Matteo Pasquinelli: Alleys of Your Mind ». meson press. Consulté le 19 août 2016. http://meson.press/books/alleys-of-your-mind/.
Deleuze, Gilles, et Félix Guattari. Capitalisme et schizophrénie. L’anti-Oedipe. Nouv. éd. augm. Editions de Minuit, 1972.
Gitelman, Lisa. Always Already New: Media, History, and the Data of Culture. The MIT Press, 2008.
Grusin, Richard A., éd. The nonhuman turn. 21st century studies. Minneapolis: University of Minnesota Press, 2015.
Kurzweil, Ray. The Singularity Is near: When Humans Transcend Biology, 2006.
Lyotard, Jean-François. L’inhumain: causeries sur le temps. Collection Débats. Paris: Galilée, 1988.
Malabou, Catherine. Ontologie de l’accident : Essai sur la plasticité destructrice. Editions Léo Scheer, 2009.
Minsky, Marvin Lee. Computation: Finite and Infinite Machines. Prentice Hall, 1967.
Negarestani, Reza. Cyclonopedia: Complicity with Anonymous Materials. re.press, 2008.
Schürmann, Reiner. Des hégémonies brisées. Trans Europ Repress, 1996.
Steyerl, Hito. « A Sea of Data: Apophenia and Pattern (Mis-)Recognition | e-flux ». Consulté le 19 août 2016. http://www.e-flux.com/journal/a-sea-of-data-apophenia-and-pattern-mis-recognition/.
Wark, McKenzie. Molecular red: theory for the Anthropocene. London: Verso, 2015.
Wiener, Norbert, Pierre-Yves Mistoulon, et Ronan Le Roux. Cybernétique et société l’usage humain des êtres humains. Paris: Éditions du Seuil, 2014.

ENS, 45 rue d’Ulm, Salle des Actes, 9h-12h30 et Salle Dussane, 14h-17h
Entrée libre dans la limite des places disponibles (venir à l’avance)