03/09/2016 – Yann Le Cun et Jean Ponce : Love machine? Intelligence artificielle, Fiction et Réalité

L’accélération des nouvelles technologies semble avoir rapproché le futur. La science-fiction d’hier se réalise sous nos yeux et souvent, le progrès technologique anticipe l’horizon de nos imaginaires. Dans ses Amazing Stories, Hugo Gernsback voulait inspirer les scientifiques de son temps, les pousser à l’exploration. Martin Cooper, inventeur du téléphone portable, cherchait à reproduire le communicator du Capitaine Kirk dans Star Trek, au lieu de construire la radio portable pour laquelle Motorola l’avait engagé en 1973.

Qu’en est-il des fictions de notre ère hypertechnologique ? Comment notre imaginaire dessine-t-il de possibles futurs, utopies à construire, dystopies à fuir, au coeur d’une révolution technologique si intense qu’elle brouille nos capacités d’anticipation ?

Les plus grands technologues présentent l’intelligence artificielle comme l’ultime révolution technologique, anticipant une singularité proche où l’intelligence des machines et logiciels dépassera dans tous domaines notre intelligence humaine et collective. Quand des artistes imaginent déjà les premières séparations amoureuses entre l’homme et la machine, quels sont les véritables résultats d’une intelligence artificielle dont les premiers travaux académiques sont aujourd’hui centenaires ?

Intervenants :

Yann LeCun, Professeur à l’université de New York, directeur de Facebook AI Research.
Jean Ponce, Directeur du département informatique de l’ENS, Responsable de l’équipe-projet WILLOW commune à l’ENS, l’INRIA et au CNRS
Alexandre Cadain, Co-directeur Postdigital, Ambassadeur XPRIZE Intelligence Articielle IBM Watson
Béatrice Joyeux-Prunel, Maître de conférences HDR à l’Ecole normale supérieure, Paris, Département d’Histoire et Théorie des Arts.

Yann LeCun est directeur de Facebook AI Research (FAIR) et professeur à New York University (NYU), où il est affilié au Courant Institute of Mathematical Sciences, et au Center for Data Science. Diplômé de l’École supérieure d’ingénieurs en électronique et électrotechnique (ESIEE) de Paris et de l’Université Pierre et Marie Curie, il devient chercheur aux Bell Laboratories en 1988 et est nommé directeur de département à AT&T Labs-Research en 1996. Il rejoint NYU en 2003 et Facebook fin 2013. Ses recherches ont porté principalement sur l’intelligence artificielle, l’apprentissage machine, la vision artificielle et la robotique. Il est un des chefs de file de l’apprentissage profond (deep learning) qui depuis quelques années a révolutionné l’intelligence artificielle, notamment la reconnaissance visuelle et vocale et le traitement de la langue naturelle. Une des techniques qu’il a développée, le réseau convolutif, est utilisée par toutes les grande sociétés pour la reconnaissance d’image et de parole et pour l’assistance à la conduite des voitures. Il a publié près de 200 articles et a reçu le Neural Network Pioneer Award et le PAMI Distinguished Researcher Award de l’IEEE. Il a été titulaire de la chaire annuelle « Informatique et sciences numériques » au Collège de France pour l’année 2015-2016.

Depuis septembre 2011, Jean Ponce est directeur du département d’informatique de l’ENS – département riche de plus de 8 équipes de recherche, et structuré par le Laboratoire d’informatique de l’ENS (LIENS), une unité mixte de recherche CNRS/ENS/Inria. Enseignant-chercheur, Jean Ponce dirige l’équipe Willow, un gros programme de recherche qui qui a pour ambition d’émuler chez l’ordinateur les capacités visuelles de l’être humain – et en particulier de permettre l’analyse automatique des vidéos . Après des études de mathématiques à l’ENSET, l’actuelle ENS Cachan et à Orsay, puis une thèse à ll’INRIA, il a passé plusieurs années aux USA, travaillant au MIT, à Stanford, et à l’Université d’Illinois à Urbana-Champaign.

Lundi 3 octobre 15h-18h. SALLE DUSSANE 45 rue d’Ulm (après l’escalier D, rez-de chaussée)

Organisation : Béatrice Joyeux-Prunel et Alexandre Cadain