14/01/2016 – Alexandre Cadain, Grégory Chatonsky, Philippe Riss : Les mondes numériques de l’art contemporain

Cette conférence doit introduire aux grandes lignes et aux débats actuels sur les « arts numériques » par une approche, théorique, historique et pratique.

Introduction : Alexandre Cadain, ENS, ancien élève d’HEC, codirecteur d’XPO Studio, et Béatrice Joyeux-Prunel, maître de conf. HDR à l’ENS, histoire de l’art contemporain.

Ce premier moment doit introduire de manière très générale au paysage de l’art numérique, et se focalisera sur les tensions qui le caractérisent – questions de terminologie, définition de mouvements, recherche ou non d’antécédents historiques, focalisation ou non sur la pratique du code par l’artiste lui-même…

Philippe Riss, commissaire d’expositions, proposera une présentation d’œuvres déjà considérées comme historiques. Grégory Chatonsky, artiste de renommée internationale, présentera un projet en cours, d’exposition numérique sur la Bibliothèque de l’Ecole normale supérieure – mémoire, gisements de données, anachronismes de l’art numérique….

On posera aussi des questions sociologiques aux mondes numériques de l’art. Est-ce une nébuleuse vague, impossible à appréhender ? Ou bien peut-on cartographier les mondes de l’art ? ou y trouve-t-on déjà des institutions, des dominants et des dominés, des carrières, des stratégies, des processus de consolidation et de consécration, et la naissance de mouvements d’avant-garde ? Peut-on utiliser le cadre interprétatif du “champ de l’art”, tel que Pierre Bourdieu le proposait et que certains historiens requièrent pour analyser et comprendre les évolutions générales de l’art moderne, comme le monde de l’art contemporain ?