06/03/2017 – Kevin B. Lee, Dork Zabunyan, Chloé Galibert-Laîné : Post-Cinema and The Future of Digital Images

Cinema has often helped us imagining our future: but what about the future of cinema itself? After remaining soundly in movie theaters for several decades, moving images seem to have expended their territory dramatically: every new technological device (TV sets, personal computers, smartphones, and soon virtual reality headsets) has triggered the emergence of new filmic forms, and contributed to making digital images an essential component of our contemporary environment. How can we grasp these moving images? How are they watched, perceived, understood? How can these flows be captured, represented, dissected – in an written or audiovisual form? What new forms…

20/02/2017 – Daniel Cohen : Le nouvel esprit du capitalisme, à l’âge de l’accélération numérique

Le nouvel esprit du capitalisme, à l’âge de l’accélération numérique. Conférence publique de l’économiste Daniel Cohen, directeur du département d’Economie de l’ENS. La société industrielle était parvenue à sceller l’unité d’un mode de production et d’un mode de protection, à la manière des sociétés féodales… Aujourd’hui, la nouvelle économie numérique installe un modèle productif à « coût-zéro », totalement disruptif. Des logiciels bon marché absorbent les tâches routinières, quelque soit leur niveau de sophistication, du jeu d’échecs aux transactions boursières en passant par les distributeurs de billets. Google fait conduire des voitures par des ordinateurs. Au Japon, des robots s’occupent des personnes…

23/01 /2017 – Nicolas Nova : Futurs, design fiction et anthropologie

ENS, 45 rue d’Ulm, Salle Dussane, de 14h à 16h.  La prospective, et la science-fiction dans sa lecture au premier degré, font classiquement référence à toutes sortes de promesses technologiques plus ou moins grandiloquentes. Celles-ci interrogent à double titre. D’une part, elles renvoient à un doute de plus en prégnant quant à l’idéal de Progrès, et suscitent une méfiance vis-à-vis de la technique. D’autre part, ces promesses correspondent bien souvent à une vision univoque du progrès, particulièrement technique, avec peu de considérations sur ses éventuelles conséquences. C’est dans ce contexte que la contribution récente des designers à ces débats prospectifs…

09/01/2017 – Mathieu Triclot & Emmanuel Corno : Event[0]. In space no one can hear you type (ou les nouveaux visages de l’intelligence artificielle de jeu vidéo)

S’il est un domaine où l’intelligence artificielle connaît ses applications les plus familières du grand public, c’est le jeu vidéo. Depuis ses premières tentatives jusqu’à ses réalisations les plus récentes, le médium interactif a sans cesse cherché à simuler informatiquement des comportements réels, afin d’opposer à l’utilisateur ou l’utilisatrice une résistance stimulante, tout en l’immergeant dans un environnement le plus crédible qui soit. C’est ce défi à la fois technique et artistique qu’Event[0] (Ocelot Society, 2016) tente de relever : naufragé d’une expédition spatiale avortée, le joueur se retrouve prisonnier d’une station orbitale à l’abandon, et n’a d’autre choix pour…

05/12/2016 – Arnauld Pierre : Mariées mécaniques et filles nées sans mère. Des femmes et des robots dans l’imaginaire des avant-gardes

ENS, Salle Dussane, de 14 à 17h L’imaginaire de l’homme-machine, remis au goût du jour par l’idéologie transhumaniste, dissimule sous la neutralité du genre l’autre moitié de la question : la femme-machine. Celle-ci n’a que rarement été abordée comme telle, c’est-à-dire comme expression spécifique d’une fantasmatique masculine impliquant désir de contrôle sur la procréation et sur la généalogie humaine. Le thème a pourtant engendré de nombreuses représentations, œuvres et images, tant dans l’art que dans l’illustration populaire et le cinéma, que cette séance se propose d’aborder. Arnauld Pierre est professeur en histoire de l’art contemporain à l’Université de Paris-Sorbonne (Paris…

07/11/2016 – Vincent Rioux : Aléagorithmique et Idiotie Artificielle

Séance de 14h à 17h, Ecole normale supérieure, 45 rue d’Ulm, Salle Dussane. L’emploi de tirages aléatoires dans la composition d’images, de sons, de mouvements devient presque, avec l’utilisation des ordinateurs et langages informatiques d’aujourd’hui, un jeu d’enfant. Par ailleurs des concepts rudimentaires d’apprentissage automatisés dévoilent des champs de création hasardeux, fonctionnant en miroir déformant. On s’attachera durant cette conférence à montrer par l’exemple quelques cas propices au jeu.

17/10/2016 – Alexandre Cadain, Jules Zimmermann et Béatrice Joyeux-Prunel : Créer l’impossible

– Créer l’impossible – Notre ère technologique ouvre le champ des possibles. Pourtant, contre les promesses d’un avenir libéré, elle accumule les techno-gadgets. Selon les mots de Peter Thiel, fondateur de Paypal « on nous avait promis des voitures volantes, on a eu 140 caractères ». Comment alors penser et créer le futur avec audace ? Nous prendrons d’abord le chemin de la créativité collective : au siècle dernier, naissait le brainstorming. Aujourd’hui, à l’ère postdigitale, la créativité collective est devenue massive et connectée. Le brainstorming a laissé place au crowdstorming. Nous verrons comment cette rencontre des singularités donne une…

03/09/2016 – Yann Le Cun et Jean Ponce : Love machine? Intelligence artificielle, Fiction et Réalité

L’accélération des nouvelles technologies semble avoir rapproché le futur. La science-fiction d’hier se réalise sous nos yeux et souvent, le progrès technologique anticipe l’horizon de nos imaginaires. Dans ses Amazing Stories, Hugo Gernsback voulait inspirer les scientifiques de son temps, les pousser à l’exploration. Martin Cooper, inventeur du téléphone portable, cherchait à reproduire le communicator du Capitaine Kirk dans Star Trek, au lieu de construire la radio portable pour laquelle Motorola l’avait engagé en 1973. Qu’en est-il des fictions de notre ère hypertechnologique ? Comment notre imaginaire dessine-t-il de possibles futurs, utopies à construire, dystopies à fuir, au coeur d’une…

14/04/2016 – André Gunthert : L’aura à l’ère des singularités numériques

Walter Benjamin proposait la notion d’aura pour caractériser l’authenticité de l’œuvre d’art artisanale, en opposition avec le dynamisme du cinéma, œuvre industrielle. En étendant l’idée d’aura à la mémoire des trajets historiques accompagnant les productions culturelles, la nouvelle disponibilité des œuvres dans l’espace numérique pose la question de l’évolution de leur réception. Entre socialisation des singularités et algorithmes, les formes d’accompagnement attentionnel connaissent aujourd’hui une mutation historique. Celle-ci un élément-clé de la recomposition du paysage culturel. Né en 1961, André Gunthert est enseignant-chercheur, maître de conférences en histoire visuelle à l’EHESS depuis 2001. Spécialiste d’histoire de la photographie, il a…

11/02/2016 – Vincent Rioux : Le code est-il béton ?

Le code informatique mis en réseau peut apparaître de façon assez évidente comme un ciment des sociétés actuelles. La floraison et la ductilité des langages informatiques semblent cependant dessiner une profonde inflexion sémantique : ce béton là ne sèche pas. L’écriture de code considéré comme matière “plastique”, peut-elle générer de nouvelles pratiques artistiques ? (Oui). Les “œuvres” d’art construites en code informatique peuvent-elles accéder à la pérennité (traverser les siècles) ? (Non). On tentera donc durant cette présentation d’étayer par des exemples “concrets” ces affirmations quelque peu tranchées, des images générées au live-coding en passant par les installations interactives, du…